John Perkins ancien assassin économique

Voici une vidéo (22 min) de  John Perkins ancien assassin économique pour le compte des Etats-Unis. Politique néo-coloniale, plans d’ajustement structurel, assassinats, intervention militaire. La véritable pierre angulaire de la mondialisation expliqué ici par l’un de ses acteurs.

Biographie de Wikipédia :

« Né en 1945 à Hanover (New Hampshire), aux États-Unis, John Perkins a suivi un cours en administration commerciale à l’Université de Boston. En 1968, à l’aide d’un contact dans la National Security Agency, il se joint aux Peace Corps, une agence fédérale américaine indépendante qui envoie des volontaires aux quatre coins du monde pour aider des peuples étrangers à trouver une main d’œuvre formée qui comblera leurs besoins.

En 1970, il est engagé par une firme internationale de consultants nommée MAIN. Il y débutera là un emploi en tant qu’assassin financier, et sera formé pour endetter des pays du tiers monde et les soumettre aux exigences d’un empire global et de puissants intérêts financiers américains. Il aura l’occasion de rencontrer des chefs d’État comme Omar Torrijos du Panama et Jaime Roldós Aguilera de l’Équateur. Ces deux présidents nationalistes, méfiants à l’égard des États-Unis et non-accessibles à la corruption, mourront tous deux dans des crashs aériens (le 24 mai 1981 pour l’un, le 31 juillet 1981 pour l’autre), que Perkins estime être des assassinats déguisés.

Une rencontre avec Graham Greene au Panama, qui l’encouragera à écrire un livre, constituera un moment important dans sa vie.

En 1980, après une importante prise de conscience et une dépression, il remettra sa démission.

En 1982, il crée l’Independent Power System Inc. (IPS), une compagnie de production d’électricité sans danger pour l’environnement, qu’il revendra en 1990 avant de prendre sa retraite. Après la vente d’IPS, il consacre beaucoup de son temps à des organismes à but non lucratif et au développement des cultures indigènes d’Amazonie. Il fonde Dream Change Coalition, un organisme à but non lucratif qui incite les gens à façonner une société d’équilibre social et de sensibilisation à l’environnement1. En avril 1999, le magazine TIME a choisi Dream Change Coalition ainsi que 12 autres organismes dont les sites Internet reflétaient le mieux les principes et idéaux du Jour de la Terre2

Après deux décennies d’hésitations, de menaces et de pots-de-vin, il publie finalement en 2006 son livre Les confessions d’un assassin financier, son livre qui connaîtra le plus de succès. Entre sa démission de MAIN et la sortie de son livre Les confessions d’un assassin financier, John Perkins a écrit cinq autres livres qui traitent entre autres des cultures indigènes, du chamanisme et de l’écologie.

Le livre Les Confessions d’un assassin financier fut durant 40 semaines dans la liste des meilleures ventes du New York Times. L’ouvrage a déjà été traduit en 12 langues et le sera bientôt en 16 langues à travers le monde. »

Extrait du Film Zeitgeist: Addendum, Si vous voulez en savoir plus sur le mouvement Zeitgeist c’est ici.

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Nous sommes à votre écoute !

En cours d’envoi

                             Le 4ème singe / Licence CC-BY-SA / 2012 - 2017

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account