L’escroquerie des élections départementales 2015

Nature de l’escroquerie :

Prochainement, la région Midi-Pyrénées fusionnera avec celle du Languedoc-Roussillon, comme d’autres régions de France, du fait de la réorganisation territoriale promue par le gouvernement actuel et, voulue par l’Union Européenne. Cette réorganisation de nos territoires a pour objet de fragiliser le pouvoir national afin que les régions traitent directement de leurs compétences avec Bruxelles. Ainsi, aucune région de France ne serait faire contrepoids aux directives d’une communauté européenne tenue déjà par les multinationales. Le traité transatlantique, négocié secrètement depuis juin 2013 entre les USA et l’Union européenne, vise également, un transfert de pouvoir de Bruxelles aux firmes privées. Le pouvoir s’éloigne des citoyens, c’est-à-dire nous-même.

Pourtant, dans les médias ou même dans la campagne électorale de ce mois de mars, ces questions sont et seront éludées. Ainsi, les candidats aux élections départementales, partout en France, font fi de promesses et de bonnes résolutions.

Cependant, l’AMF (l’Association des Mairies de France) le dit elle-même, les compétences des départements sont en voie d’être amoindries. Comment les candidats peuvent-ils faire des promesses et des projets qu’ils ne pourront tenir du fait que les aptitudes des départements seront, pour une grande partie, transférées aux régions d’ici à peine deux ans ?

Voter pour un candidat aujourd’hui, c’est comme espérer voir pousser une pivoine dans le désert, c’est infructueux !

Les candidats aux élections départementales n’ont que pour seule certitude d’exercer, durant 6 ans à échelle du département, un mandat qui n’est pas notifié dans ses attributions.

Alors que faire ?

Pour ma part, un peu déconcerté par cette supercherie politique, j’ai décidé de m’abstenir de voter. Il est vrai que je considère à titre personnel que les nombreuses violations de notre constitution de la part des gouvernements successifs, dans ses articles premier, 2, 5, 27, 88 et 89 ainsi que la transgression de l’article 411 du code pénal, avec l’affaire Snowden notamment,  constituent de fait, la résolution de l’article 16 de la convention des droits de l’homme et du citoyen : Toute société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée n’a point de constitution. Mais, ne pouvant me satisfaire pleinement de cette démarche qui ne serait être constructive comme le démontre la prise en compte de l’abstention dans les élections, j’ai donc choisi d’apporter mon soutien à une volonté démocratique.

En effet, à l’instar des communes de Saillans (Drôme), St André de Valborgne (Gard) et le canton d’Aigues-Mortes (Gard), à une centaine de kilomètre de mon domicile, dans le département du Lot, à Puy-l’Evêque, s’est montée une petite équipe bénévole souhaitant mettre en place la démocratie à échelle de leur canton. Ils ont tiré au sort deux candidats mixtes et leurs suppléants afin de postuler auprès des électeurs durant cette campagne électorale. Ainsi, j’y apporte mon aide, avec l’espoir d’y semer les graines de la Démocratie. J’y trouve également, l’enthousiasme d’y voir pousser l’expérience collective de l’intérêt général en mouvement. Aussi, je vous invite à participer.

Ben.

Source complémentaire :

Le site de Démocratie réelle du canton de Puy-l’Evêque

Mouvement démocratie réelle, le site

Le blog de cause toujours

7 Commentaires
  1. David 3 années Il y a

    Erreur dans le premier lien : le bon est http://democratierelle46pe.e-monsite.com

  2. ritalaman 3 années Il y a

    Bonjour .superbe idée nous devons aller dans se sens ! Les profiteurs et menteurs sont au plus haut du pouvoir ! Il serait temps de nous réveiller ! Les solutions viendront du pouvoir Fès peuples conscients .

  3. Auteur
    ben 3 années Il y a

    Erreur lien corrigé. Merci pour votre attention.

  4. Loïc Massebiau 3 années Il y a

    Bonsoir, plutôt que s’abstenir, ce qui revient à être complice de la situation, je vous suggère amicalement de parler de l’UPR (classé divers par le ministère de l’Intérieur, et rassemblant tous les citoyens de tous les horizons), afin de connaître les solutions juridiques de la France pour sortir de la catastrophe, par l’article 50 du Traité sur l’Union Européenne, dans le but de retirer notre pays de l’UE, et de l’euro. Il est vital d’appliquer l’article 13 du TAN afin de sortir de l’OTAN. Merci. http://www.upr.fr

  5. Jean-Marc 3 années Il y a

    Aussi longtemps que nous aurons le « droit de vote » il faut l’utiliser et appliquer le principe suivant : ne jamais voter pour un sortant ou/et pour « un parti politique ».
    En démocratie un parti ne doit pas être au pouvoir et le mandat doit être unique (unique au sens fort du mot : unique dans la vie d’un citoyen et unique quand ce citoyen assume sa part du fonctionnement de la démocratie).
    Dans le fonctionnement actuel de notre société « de spectacle », cela revient à voter pour « un inconnu ».

  6. Johan Helwig 3 années Il y a

    Bonjour,
    Nous avons créé le collectif citoyen « Rupture et Transition » en janvier et nous nous sommes donnés comme premier objectif de participer aux élections départementales sur le canton d’Aigues-Mortes (Gard), pour nous tester et voir comment l’initiative allait être perçue. Nous espérons surtout durer dans le temps, impliquer de plus en plus de citoyens et peut-être servir d’exemple pour que d’autres collectifs citoyens se créent aussi ailleurs.
    Johan (candidat tiré au sort)

    http://ruptureettransition.neowp.fr/

    https://www.facebook.com/rupture.et.transition

  7. arkébi 3 années Il y a

    Et on en revient au diviser pour mieux régner… Créer des petites structures pour leur laisser moins de pouvoir mais en étant quand même toujours dépendant des institutions en place, pour l’instant. Pourtant, les solutions viendront de la base et au niveau local; car nos soit-disant représentants élus se vautrent dans la luxure et méprisent leurs électeurs. Nous dépendons et attendons trop de ces décisionnaires soit-disant élus pour de beaux programmes, de beaux projets, sur papiers glacés ou recyclés… ou serait-ce l’inverse, des programmes recyclés et qui restent glacés, figés sur du papier… avec toujours cette même finalité, juste nous appâter et nous faire voter, c’est un peu abusé. Rendons à césar ce qui appartient à césar. Et quitte à les mépriser eux aussi, autant leur faire l’affront de voter blanc ou nul; même si ces votes ne sont pas réellement pris en comptent, ils figureront quand même dans les résultats comme un grand échec sur leurs politiques et leurs propositions.

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

                             Le 4ème singe / Licence CC-BY-SA / 2012 - 2017

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account