Présentation de l'association Article 3 et interview de Patrice Camille Desmoulins

Chers Lecteurs,

Voila maintenant quelques mois, j’avais rédigé un article sur le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC), Je reviens vers vous aujourd’hui afin de vous présenter ce qui me semble être la suite de ce combat : L’association Article 3

Tout d’abord qu’est ce que le RIC ?

Voici la définition issue du site de l’association Article 3

« Définition du Référendum d’Initiative Citoyenne
Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) est une procédure législative dont l’initiative appartient exclusivement aux citoyens et qui leur permet — si les conditions prévues par la loi sont remplies — d’imposer un référendum pour prendre une décision dans le domaine des lois votées par le pouvoir législatif et dans celui des décrets adoptés par le pouvoir exécutif.

Cette procédure fait du peuple le législateur en dernier ressort.

Elle est aussi appelée référendum d’initiative populaire. »

Quel est le rôle de l’association Article 3 ?

Pour faire court la seul revendication de l’association est l’obtention d’un référendum d’initiative citoyenne digne de ce nom, des explications détaillées sont disponibles sur le site article trois.

Interview avec Patrice Camille Desmoulins

  • Peux-tu te présenter rapidement, afin que nos lecteurs comprennent mieux ton parcours ?
64205_605021489543656_1352083009_n

Patrice Camille Desmoulins

« Je suis venu à la politique sur le tard, à 44 ans. Avant, j’étais de sensibilité écolo par amour de la nature, mais engagé nulle part. Et puis en 2008 je suis tombé par hasard sur le livre de Naomi Klein « La Stratégie du Choc, montée d’un capitalisme du désastre ». Ce fut une révélation !

Ce livre représente pour moi ce que fut le Traité Constitutionnel Européen pour Etienne Chouard : un point de basculement.

Il y a donc un avant et un après. Je l’ai lu en août 2008, et dès septembre on a assisté à la faillite de Lehmann Brothers qui marque le début de la « crise ». J’ai compris grâce à Naomi Klein de quoi il s’agissait : non pas une sorte de catastrophe naturelle, mais la première étape d’un hold-up planétaire !

Après avoir pillé les ressources des pays du Sud, la finance s’attaquait aux acquis sociaux des pays développés, toujours avec la même arme : la dette publique. La suite des événements l’a amplement confirmé (je pense par exemple à la « réforme » des retraites de Sarkozy en 2010, mais surtout aux plans d’austérité imposés aux Grecs, Espagnols, Portugais,…) »
  • T’es-tu déjà investit dans des partis politiques ou d’autres associations ?
« Oui, en 2012 j’ai adhéré au Parti de Gauche, non pas pour les beaux yeux de Mélenchon mais parce-que j’avais compris que le seul programme économique susceptible de nous sortir de la « crise » était celui du Front de Gauche.
C’était logique après avoir lu « Comment les riches détruisent la planète » de Hervé Kempf : ce livre m’a permis de faire la jonction entre mon vieux fonds écolo et ma sensibilisation récente au social. Or, le Front de Gauche associait la planification écologique à la justice sociale, j’y étais donc à ma place. »
  • Pourquoi pour vous « Article 3 » et le RIC sont si importants pour le peuple Français ?

« Parce-que l’engagement partisan a ses limites : j’avais été séduit par les slogans « Place au peuple » ou « prenez le pouvoir », mais quand on se penche plus attentivement sur le fonctionnement d’un parti politique, on s’aperçoit qu’il n’est pas toujours très démocratique.
Par ailleurs, des hommes de parti passent plus de temps à taper sur les partis adverses (avec lesquels ils sont en concurrence dans la conquête du pouvoir) qu’à faire vivre une vraie démocratie au sein même de leurs partis ou des collectivités locales dont ils ont la gestion ! (la philosophe Simone Weil proposait d’ailleurs de les supprimer purement et simplement !).

Il est remarquable de constater que le référendum d’initiative citoyenne est (ou a été) au programme de TOUS les partis, mais qu’aucun d’eux, une fois aux commandes, ne l’a jamais instauré. Il faut donc se rendre à l’évidence : les politiciens, de quelque bord qu’ils soient, nous mènent par le bout du nez ; il est temps de dénoncer ce simulacre de démocratie et d’en instaurer une vraie, et pour cela il faut transcender les clivages partisans et se rassembler le plus largement possible.

C’est cette volonté qui a abouti à la création de l’association Article 3, avec le seul et unique objectif d’arracher le référendum d’initiative citoyenne à nos élus. »

  • Y’a t’ils des actions prévues ?
« Pour le moment, nous venons de mettre notre site en ligne ainsi que notre pétition (fin septembre), que nous essayons de diffuser le plus largement possible. 82 à 88 % des Français sont favorables au référendum d’initiative citoyenne, nous devrions donc recueillir une quarantaine de millions de signatures ! Pour l’instant, nous en avons un petit millier, mais il faut laisser à l’information le temps de se propager (et je remercie le « 4ème Singe » d’y contribuer !).
Ensuite, nous devrons nous organiser pour assurer une présence sur le terrain, au contact de nos élus, pour qu’aucun d’eux ne puisse plus ignorer qu’ils doivent enfin nous donner l’outil nécessaire au plein exercice de notre souveraineté ! »
  • Pensez-vous qu’une solution politique soit encore possible ?
« Non seulement une solution politique est possible, mais les solutions ne peuvent être QUE politiques puisque les problèmes le sont !
Un pays dont les gouvernants sont à ce point coupés des gouvernés va au-devant de graves difficultés, dans tous les domaines ! (la dernière enquête du Cevipof publiée en janvier 2013 montre un niveau record de défiance entre citoyens et élus).
La première de ces solutions politiques est donc de rendre aux Français la maîtrise de leur destinée, car ils ont le sentiment – à juste titre – qu’une fois leur bulletin glissé dans l’urne, ils mettent leur avenir – pour les cinq ou six prochaines années – entre les mains de politiciens nullement tenus de respecter leur parole. « les promesses n’engagent que ceux qui y croient », comme le disait un des plus cyniques d’entre eux.
Les Français ont collectivement toutes les compétences nécessaires pour sortir leur pays des difficultés dans lesquelles il se trouve, il ne reste plus qu’à leur donner le moyen d’exercer leurs talents, c’est à dire le référendum d’initiative citoyenne ! »
  • Comment y participer ?

« Dans un premier temps en signant notre pétition, en la diffusant autour de soi, en partageant aussi l’information sur le référendum d’initiative citoyenne avec ses voisins, sa parenté, ses amis, car l’outil a fait ses preuves dans tous les pays où il existe (notamment en Suisse…)

Le référendum d’initiative citoyenne est l’avenir de notre démocratie : il s’imposera tôt ou tard avec la même évidence que les droits de l’homme en 1789, le suffrage universel en 1848 ou le droit de vote des femmes en 1944. Je crois que les temps sont mûrs, tous ceux qui s’engageront à nos côtés joueront sur du velours, ils n’auront aucune difficulté à convaincre leur entourage. Quant aux élus, même s’ils ne lâcheront pas de gaîté de cœur leur monopole sur la fabrication de la loi, ils comprendront – face à la détermination de leurs électeurs – qu’il leur en coûterait davantage de nous refuser le RIC que de l’inscrire une bonne fois dans la Constitution ! »

Un grand merci à l’association Article 3, ainsi qu’à Patrice pour nous avoir accordé cette interview :).

L’équipe du 4ème Singe tient à féliciter cette association ainsi que toutes les personnes qui y ont participé de près ou de loin, nous leur souhaitons une excellente continuation et essayerons de relayer leur actualité autant que possible.

Kxxx
Source

Site de l’association Article 3 : http://www.article3.fr/
Groupe Facebook de l’association : https://www.facebook.com/articletrois?fref=ts
Pétition liée au RIC: http://www.article3.fr/actions/petition-pour-l-instauration-du-referendum-d-initiative-citoyenne-en-france

2 Commentaires
  1. […] Présentation de l'association Article 3 et interview de Patrice Camille Desmoulins […]

  2. […] pour les citoyens de soutenir le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) , et réalisé une interview papier avec Patrice Camille Desmoulins, nos chemins se sont (enfin ) croisés et nous avons profiter pour faire une […]

Laisser une réponse

Nous contacter

Envoyez nous un e-mail ici, pour toute prise de contact, suggestions, ou autre. Singement vôtre !

En cours d’envoi

Licence creative commons (CC-BY-SA)                                                                                                                                                          2012-2017 Le 4eme singe 

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account