Rencontre avec Inform’Action

Chers Lecteurs,

Voici une petite présentation de nos amis et confrères de l’association: Inform’Action.

Plutôt que de vous les présenter je préfère vous fournir un extrait de la rubrique « Qui sommes nous » extraite de leur site.

« Nous provenons de divers horizons politiques, idéologiques, spirituels et sociaux.
Artisans, thérapeutes, fonctionnaires, étudiants, chômeurs, salariés … Tous réunis bénévolement autour de ce projet.

►  De gauche, de droite (ou parfois cherchant encore la différence entre les deux), nous nous intéressons à La politique et pas au jeu des partis politico-économiques en présence.

►  L’accès à une information différente nous a amenés à nous poser des questions, à penser par nous même et à avoir de nouveaux projets de vie.

►  Nous avons changé d’angle de vue sur de nombreux thèmes, et cela nous a ouverts de nouvelles perspectives politiques, philosophiques, sociétales…

►  Afin de lutter contre la pensée unique et la censure, nous nous autorisons à publier des documents sur lesquels il n’y pas consensus mais dont nous estimons qu’ils provoquent le débat.

►  Les sensibilités des membres de l’association sont très différentes, nous souhaitons donner une voix à tous ceux qui veulent s’investir dans le respect de nos valeurs.

►  Le collectif est au service de l’engagement de ses membres, personnes ou réseaux, il n’a aucunement vocation à les représenter mais d’ouvrir des débats dans la sphère publique.

►  Les opinions exprimées dans les documents n’engagent que l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de l’association Inform’Action. »

N’hésitez pas à les suivre sur leur page Facebook, pour ceux qui préfèrent s’informer à l’écart des réseaux sociaux, nous vous conseillons de lire leur revue de presse bimensuel.

Rencontre avec l’équipe d’Inform’Action.

Pourriez-vous vous présenter rapidement pour nos lecteurs qui ne
vous connaîtraient pas ?

Inform'Action«Inform’Action, une association citoyenne loi 1901, situé à Toulouse, visant à rendre le spectateur « acteur » de son
information.

Créée en juillet 2012, elle est aujourd’hui composée de 90 membres.
Son but est de rendre le citoyen plus critique vis à vis de ce qu’il visionne, lit ou entend, en proposant
un relais d’informations issues d’une veille médiatique approfondie. 

L’association ne fonctionne que grâce au bénévolat, aux adhésions et à la vente de nos DVD à prix libre.

A travers ses  outils  de  communication  et ses  actions  dans l’espace  public, l’association tente  de
mettre  en  place un  outil  participatif  relayant  l’information  choisie  par  des  citoyens  pour  des
citoyens, allant dans le sens du bien commun.

L’ensemble des informations abordées permettent de mieux comprendre le monde dans lequel nous
évoluons ainsi que les innombrables acteurs qui le composent.

Voici  certains  des  thèmes  abordés sur  nos  différents supports  de  diffusion  :  Santé,  Economie,
Gouvernance, Géopolitique, Environnement, Consommation,…

 A travers cette démarche, l’association souhaite :

•       Mettre en valeur des propositions concrètes allant dans le sens du bien commun,

•       Mettre  en  valeur  des idées  et  des  projets  citoyens  apportant  des solutions  positives  et locales,

•       Combattre la résignation des citoyens et promouvoir leur pouvoir d’agir,

•       Participer à la construction d’une société « non­-violente » en travaillant spécifiquement autour de
l’information.» 

Quand a débuté l’aventure ? Quelles étaient les principales motivations
qui vous ont poussé 
à monter Infom’Action ?

«Nous sommes partis du principe qu’être bien informés sur des sujets nous concernant tous, devrait
prédominer sur les faits divers quotidiens du journal de 20h ou le sujet X ou Y répété pendant de longs
mois sans qu’il soit un enjeu crucial pour la société.

Simplement, que des sujets comme : la santé, l’environnement, la gouvernance, l’économie ou l’Union
européenne, soient remis au cœur des débats.

Sur Marvejols (Lozère) ont eu lieu les premières réunion pour poser les bases, proposer les premières
idées et créer les statuts de l’association.

Après de longs mois de réflexion, de  recherche, de veille médiatique et de structuration, Inform’action
a vu le jour en Juillet 2012.

Les hypothèses faites dans ce projet ont étés les suivantes :

         En s’investissant dans la diffusion d’informations non alignées ou de projets alternatifs, le
travail réalisé par de nombreuses personnes ou associations serait rendu plus visible et aurait
davantage d’écho.

         En regroupant et en diffusant à un maximum de personnes des éléments pertinents, et méconnus
du  grand public,  ce  projet  permettra  de  mieux  comprendre  les  rouages  du monde dans lequel
nous évoluons ainsi que les innombrables acteurs qui le manipulent.

         Si  un  grand  nombre  de  citoyens  ont  accès  à  une  information  totalement  libre, les coulisses
de notre République seraient mises à mal, les dérives de certaines élites seraient dévoilées au grand jour.
La Conscience Collective est plus forte que l’action destructrice de quelques uns.

         L’association est donc née de cette volonté d’un groupe d’une dizaine d’amis, de trouver et proposer une
alternative à l’information actuelle, en choisissant celle à laquelle ils voulaient véritablement avoir
accès.»

Est ce que ces raisons ont changé aujourd’hui ?
Votre regard sur la situation a t-­il évolué depuis ?

«Nos objectifs ainsi que notre motivation d’origine restent les mêmes, nous faisons de notre mieux pour
intégrer les avis, remarques, qu’ils soient positifs ou négatifs afin de sensibiliser un maximum de
citoyens sur l’importance de bien s’informer. Car comme disait Alfred Sauvy «Bien informés, les
Hommes sont des Citoyens……Mal informés, ils deviennent des sujets! ».

Nous pouvons apporter une touche d’optimisme au vu des 18 mois passés. C’est l’écho de plus en plus
important de toutes ces initiatives citoyennes, elles sont de plus en plus nombreuses et chaque jours,
de nouveaux collectifs, associations, partis voient le jour. Les citoyens veulent reprendre part à la vie
politique de la société et faire entendre leurs voix, ce qui reste un des objectifs premier de notre projet. 

Nous pensons que la construction d’un monde meilleur est en route et que c’est à nous les citoyens
de le construire.»

Pourquoi semble t-il nécessaire que les citoyens se réapproprient
les médias d’information aujourd’hui ?

«Dès l’enfance, nous sommes habituées à considérer les médias comme une source fiable
d’informations, les journalistes comme des personnes libres.


Puis, les années passant, pour peu que notre regard critique s’affine, certains paradoxes nous
interpellent : les médias sont censés être neutres, mais ils soutiennent la plupart du temps les
pouvoirs politiques et économiques* ; les médias sont censés être les miroirs de la réalité, mais
certains sujets sont marginalisés voire occultés ; les médias sont de plus en plus nombreux,
mais leur uniformité est souvent flagrante.

Dans un régime totalitaire, les médias sont contrôlés par le pouvoir politique ; la censure et la
propagande se devinent aisément. Dans les démocraties représentatives occidentales, les médias
sont censés être libres et animés par une exigence de vérité.

Dans ces conditions, pourquoi présentent-ils la réalité d’une manière qui favorise les pouvoirs
politiques et économiques ?

A l’heure d’internet, dans nos pays développés tout le monde peut accéder à un contenu immense,
et nous mettons de l’espoir en cela. En faisant notre veille médiatique et en la partageant,
quelque part nous faisons pression sur les journalistes et les médias conventionnels.

Beaucoup trop de sujets, débats, actualités sont laissés de coté dans l’actualité. De plus en plus de
personnes se lassent de ce qui nous est proposé aujourd’hui sur l’ensemble des médias et arrêtent
malheureusement de s’informer.

L’association Inform’Action et la veille médiatique qu’elle réalise permettent véritablement
d’entendre un autre son de cloche, allant dans l’intérêt réel des citoyens, en leur permettant de
devenir eux mêmes acteurs de leur information.»

Pensez vous que le changement puisse provenir des Partis politiques tels que nous
les connaissons ?

«Il y a plusieurs points de vue dans l’association. Nous sommes tous Inform'Actiond’accord  pour dire qu’il faut changer les règles du jeu politique.

Nous sommes tous d’accord pour dire que notre régime politique n’est
plus démocratique et qu’il ne va plus objectivement dans le sens du
bien commun.

Certains croient en des partis politiques, d’autres plutôt en des mouvements
politiques (Roosevelt, 
Décroissance, revenu de base, …).

Il y a aussi ceux qui pensent qu’il ne faut pas se contenter de critiquer le système en place,
mais qu’il faut surtout construire à côté, et réinventer la coopération, le partage, la solidarité,
un mode de vie durable et respectueux envers la nature.

Selon nous il y a plusieurs façons de s’attaquer aux problèmes politiques: essayer de changer les
institutions de l’intérieur, en construire de nouvelles à côté; faire seulement prendre conscience à
un maximum de  personnes qu’il faut  trouver des solutions politiques différentes que celles qu’on
nous propose est déjà un enjeu et une tâche énorme.

Ces différentes luttes nous semblent complémentaires, voilà aussi pourquoi nous sommes très ouverts !

Il est clair qu’un grand nombre de français ne se sentent plus représentés par les partis politiques actuels,
ni même par la politique au sens large. L’augmentation de l’abstention ou des votes blancs dénote bien
tout cela.

Pour conclure sur ce point, l’association étant apartisante, il nous est difficile d’apporter une réponse
précise à cette question.»

Quel choix recommanderiez vous à vos lecteurs pour les élections
Européennes de 2014 ?
Sur le plan  politique quelles associations vous semblent pertinentes ? (Article 3,  Démocratie RéelleParti Pirate, etc …)

Toutes les associations et mouvements qui militent dans le sens de nos valeurs et de nos objectifs
(cf nos statuts).

Il y a énormément d’initiatives à faire connaître (cf site web rubrique « Initiative »).

En revanche nous n’appellerons jamais à voter pour tel ou tel parti. Nous voulons tous simplement
donner des éléments d’informations nouveaux aux citoyens pour qu’ils puissent faire des choix politique
plus éclairés et plus critiques.

Depuis la création d’Inform’Action, quelles sont les associations,
initiatives qui vous ont le plus marqué ? Pourquoi ?

cf: liens du site internet : Onglets « Initiatives » et « Sites favoris »

Des projets à venir, comment voyez-vous la suite pour votre association ?

«Nous avons de nombreux projet en cours et à venir. Cependant,  Inform’Action n’a pas vocation a
devenir une immense structure, nous sommes pour la diversité des initiatives et nous ne croyons pas
au grosse machine. Nous sommes tout d’abord là pour faire connaître des alternatives à l’information
et des initiatives citoyennes. Nous voulons encourager les gens à s’invertir dans la vie de la cité et dans
des structures existantes ou encore leur donner envie d’en créer d’autres.

En revanche, nous avons comme ambition d’augmenter notre portée médiatique et diversifier nos
actions ( recherche de points de distributions pou notre nouveau DVD, kiosque journaux,
partenariats, nouveaux DVDs, antennes dans d’autres villes…)

Pour 2014, de nombreux projets sont déjà en cours de réflexion et/ou de réalisation.

Voici les plus importants à l’heure actuelle, même si rien n’est encore définitif :

•                      Ce Qu’il Faut Savoir (CQFS) : C’est en voyant le succès suscité par les pages de culture
générale comme « Le saviez vous ? » ou « se coucher moins bête » que Nader (nouveau membre actif)
a eu cette idée. L’idée de base est qu’une information est mieux retenue et davantage relayée si elle
est accompagnée d’une image. Nous allons donc mettre ce principe en application.
Le tout sera agrémenté d’un lien menant au site d’Inform’Action.

•                      Le « Kiosque Mobile » : Le concept est un kiosque mobile comprenant une quinzaine
de périodiques et des DVD à la vente. Alors Juliette, nouvelle adhérente, va animer ce kiosque
avec Inform’Action à partir de Janvier, au niveau de l’université du Mirail, mais aussi dans
le centre ville.
L’objectif de cette démarche est de promouvoir de l’information issue de journaux indépendants
ayant des difficultés à exister et à trouver un lectorat plus varié.

•                      4 nouveaux DVD thématiques : Après le vif succès de notre DVD « Vous ne verrez
plus l’info comme avant… » l’idée nous est venu de produire des DVD (au vrai format DVD)
sur 4 thématiques différentes.
Les thèmes pourraient être : la santé, l’environnement, l’économie et les solutions,
sortie prévue pour juin 2014.

•                      Et une caravane des savoir… vous en saurez plus dans quelques mois 🙂

Nous espérons pouvoir rassembler un maximum de bénévoles et ainsi développer une
véritable alternative à l’information sélectionné par des citoyens pour des citoyens,
une alternative à l’information « mainstream ».»

Un point sur votre actualité ?

«Plus d’un an après la création de l’association, nous sommes plus de 90 membres
et nous en sommes à notre deuxième projet de DVD.

Notre  présence sur les réseaux sociaux est suivie par plus de 21000  personnes
principalement grâce au bouche à oreille, nous avons mis au point  notre  propre
site internet qui est classé 2.000ème au rang français, nous animons une émission
de radio hebdomadaire, nous diffusons toutes les semaines une newsletter regroupant
le meilleur de l’actualité.

Enfin, nous exposons chaque semaine sur les marchés toulousains, et animons  de nombreux événements publics, débats et projections dans des cafés  ou  les maisons de
quartier de la ville.

 Pour finir, nous voulons remercier tous les artisans du changement qui nous donne des
outils graphiques, littéraires, audiovisuelles… exceptionnels pour participer à la prise
de conscience.
Sans le travail de ces journalistes, écrivains, réalisateurs, journalistes, notre travail serait impossible.»

L’équipe du 4eme Singe remercie les membres d’Inform’action pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Nous tenons également à remercier tout les médias alternatifs et pages d’information Facebook, mais aussi les différents collectifs et individus qui sont sur le terrain au quotidien, ainsi que ceux qui utilisent les réseaux sociaux afin de promouvoir les idées qui leurs semblent justes.

Un grand merci à vous ceux qui nous permettent de relayer une actualité « différente » de celle proposée par les médias mainstream 😉

Kxxx

 

 

 

3 Commentaires
  1. […] l’association et le site Inform’Action avec une présentation de leur travail et une interview sur le site Le 4e Singe […]

  2. […] Dans un article précédent, nous vous avions déjà présenté l’association Inform’Action. […]

  3. […] Rencontre entre l’équipe d’Inform’Action et le 4ème singe. […]

Laisser une réponse

Nous contacter

Nous sommes à votre écoute !

En cours d’envoi

                             Le 4ème singe / Licence CC-BY-SA / 2012 - 2017

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account