Rencontre avec les Incroyables Comestibles

Les Incroyables Comestibles sont un mouvement citoyen qui, venu d’une petite ville d’Angleterre, Todmorden, se propage aujourd’hui dans le monde entier comme une trainée de poudre.

Les Incroyables, ca vient d’ou?

Après le retrait des industries de Todmorden, ses citoyens se retrouvent face à une crise et à un chômage alarmant. Constatant d’une part leur dépendance aux grandes industries de l’agroalimentaire aux dépends du local et d’autre part l’incapacité de la classe moyenne à se payer une alimentation saine; quelques anglaises débrouillardes et positives se sont spontanément organisées afin de fournir de la nourriture gratuite pour tous.todmorden-map-300x212 Il ne s’agit donc plus de potagers partagés, mais de potager en partage, en ville. Ainsi, en 2009, la ville comptait plus de 700 pommiers, et fournissait un très grand nombre de légumes gratuits sur la plupart des places publiques. Chacun peut semer, cultiver et récolter à sa guise, en fonction de ses possibilités et de ses besoins. Les ateliers de transformation et d’échange de savoirs se sont également développés, permettant aux habitants de recréer un fort tissu social dans leur quête de la souveraineté alimentaire.

En France?

Ce modèle d’agriculture urbaine et solidaire s’est rapidement propagé en France, qui est aujourd’hui un pays extrêmement moteur de cette philosophie. Les pelouses baptisées « déserts verts », aussi demandeuses en énergies qu’inutiles se font progressivement remplacées par des potagers où tout est à partager. Arbres fruitiers, légumes et plantes aromatiques côtoient désormais les entrées d’immeubles, les parterres municipaux ou encore les à-côtés de voies ferrées. A l’international, ce sont plus de 700 villes dans plus de 25 pays différents qui accueillent ce mouvement qui, à défaut de pouvoir nourrir tout le monde, repose sur l’ambition simple de revaloriser les productions locales et les échanges communautaires où la pédagogie prend une place primordiale.

La première convention nationale des Incroyables Comestibles à Poitiers

Du 8 au 10 mai s’est tenue la première convention nationale des Incroyables Comestibles. L’auberge de jeunesse de Poitiers a été l’hôte de rencontres et d’échanges autour des principes de permaculture et d’écologie humanitaire. Le caractère inclusif de cette convention était particulièrement intéressant. Nous pouvons y rencontrer des Incroyables d’Alsace, de Bretagne ou des Landes ainsi que des personnes simplement intéressées par le concept d’abondance partagée.

Cette convention nous a également permis de faire la rencontre d’intervenants particulièrement intéressants. Pour l’ouverture, c’est Agathe Roubaud, co-présidente de l’Université Populaire de Permaculture (UPP) et formatrice qui nous a fait partager les fondements philosophiques et techniques  de la permaculture. C’est après un repas sous le signe du partage que nous avons pu expérimenter ensemble, sur des buttes de 25m de long en face de l’auberge, les principes permaculturels et planter nos humbles semis sous les regards intrigués des voisins. Une ambiance chaleureuse où les différentes générations, sexes et origines ont pu échanger leurs compétences et philosophies. La pratique il me semble était fondamentale dans ce type de réunion, et nous étions ravis d’en faire partie.

Incroyable permaculture

Partenaire des Incroyables Comestibles, l’UPP propose en effet une éducation très proche des principes  éthiques de l’abondance partagée proposée par les IC. Si la  permaculture reste néanmoins une philosophie relativement  théorique, Agathe a réussi à encadrer les valeurs morales et  citoyennes qui permettent ce type de culture au quotidien.  Certains designs originaux proposés comme celui du « keyhole  garden » sont aussi fascinants qu’instructifs, et donnent de nombreux espoirs quant à la réappropriation verte des espaces urbains.

 


keyholegarden

**Le Keyhole garden
Le principe originaire d’Afrique repose sur la cheminée perméable de  compost située au centre du cercle. Grace aux  pierres de drainage et à  l’irrigation quotidienne, les  nutriments organiques nourrissent le  terreau organisé de  manière permaculturelle pendant une dizaine  d’année,  indépendemment de la nature du sol.

 


 

IC albi

Henri Bureau, également co-président de l’UPP et Co-animateur des Incroyables Comestibles à Albi – ville pilote du mouvement – est par la suite intervenu afin de nous parler de son expérience. Cette ville qui aujourd’hui vise l’autosuffisance alimentaire pour 2020, nous montre que les Incroyables Comestibles sont plus qu’une idéologie, mais une réalité. Là encore, l’accomplissement des principes permaculturels en ville ont su guider notre imagination vers les projets les plus fous.

L’intervention d’Hilary, co-fondatrice du mouvement des IC à Todmorden était également passionnante. Nous avons pu apprécier son effort de parler français, et elle nous a rapidement transporte dans son élan aussi humble que novateur et positif.  Jean-Michel Herbillon, co-fondateur du mouvement en France, était également sincèrement porteur d’une philosophie humaine formidable. Habité par des valeurs de partage et de solidarité, il propose une analyse intéressante de l’humanisme urbain, bien que parfois un peu naïf et théorique.

Et si on s’y mettait?

La grande majorité des évènements était basée sur la participation et les échanges. Si la présentation des groupes locaux étaient impressionnante, il était néanmoins regrettable de ne pas pouvoir aller directement semer la ville de Poitiers. Ceci attire l’attention sur les résistances politiques à laisser les citoyens se réapproprier les territoires urbains et publics. Ces obstacles administratifs sont malheureusement récurrents et désolants sur le territoire français, ce qui renforce le caractère nécessaire d’une telle action citoyenne.

La Gratiferaria (marche 100% gratuit) prouve encore une fois à quel point des initiatives extrêmement positives peuvent venir des citoyens. Nous avons pu réaliser lors de cette convention l’ampleur de la demande en visions positives et durables. incroyable-comestibleSi le dernier point à régler reste l’accessibilité et la visibilité, en ville ou à la campagne, chacun peut partager biens et services, et telles initiatives rassemblent de plus en plus. Il parait important néanmoins que les tenants de ces philosophies restent cohérents dans leur propre quotidien et s’abstiennent de jugement envers ceux que cela intéresseraient moins, ou pas du tout. Ainsi, comme le montrait Agathe Roubaud avec élégance, l’exemplarité vaut mieux que n’importe qu’elle leçon. Alors, si vous en avez l’envie, des solutions concrètes sont souvent en bas de chez vous, regardez local !

 

 

Par Laura Ginisty.

1 Commentaire
  1. #2.2 | LMPC 1 année Il y a

    […] Rencontre avec les Incroyables Comestibles | Le 4ème singe Les Incroyables Comestibles sont un mouvement citoyen qui, venu d’une petite ville d’Angleterre, Todmorden, se propage aujourd’hui dans le monde entier comme une trainée de poudre.Les Incroyables, ca vient d’ou ? […]

Laisser une réponse

Nous contacter

Envoyez nous un e-mail ici, pour toute prise de contact, suggestions, ou autre. Singement vôtre !

En cours d’envoi

Licence creative commons (CC-BY-SA)                                                                                                                                                          2012-2017 Le 4eme singe 

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account