« L’église de la très sainte consommation » au festival d’Alternatiba

Ce 3 Juillet 2015, nous étions au festival Alternatiba qui regorgeait d’associations tout aussi intéressantes les unes que les autres. Cependant, il s’est passé quelque chose de peu commun. Un énergumène a soudainement fait irruption dans le festival afin d’y prêcher la bonne parole. En effet, « l’église de la très sainte consommation » a pour but de remettre dans le droit chemin, les citoyens qui se seraient malencontreusement égarés hors du chemin de la sainte croissance. Prônant le matérialisme, la publicité, la consommation, la croissance et muni d’une bonne dose d’humour il sema le trouble dans le troupeau apeuré d’écolos-bobos en soif d’alternatives…

Mesdames et messieurs, bon visionnage !

 

« La consommation est une religion dégradée, la croyance dans la résurrection infinie des choses dont le supermarché forme l’Église et la publicité les Évangiles. »

Pascal Bruckmer, La Tentation de l’innocence.

La réunion au temple de l’après-midi.

Le missel du consommateur

1 Commentaire
  1. […] No comments […]

Laisser une réponse

Contactez-nous

Ecrivez ici votre message.

En cours d’envoi

Le 4ème singe / CC-BY-SA 2012-2017

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account