Rencontre avec Manu Militari

Chers Lecteurs,

Manu Militari est un rappeur Québecois, j’ai eu la chance de le découvrir il y a quelques mois et il est vrai qu’au début l’accent peut surprendre un petit peu, finalement on s’y fait plutôt bien…
Mais pour avoir fait l’expérience je vous conseille de tendre l’oreille et d’aller chercher les lyrics à l’aide de votre moteur de recherche préféré car sa plume mérite vraiment le détour 🙂

Voici quelques chansons de Manu Militari :

Marche Vitale – Lyrics

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=BIaClYxAvyo&index=10&list=RDHC88AYPJxrnQk[/youtube]

Je me souviens ( Avec un Superbe clip 🙂 )  – Lyrics

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=8-tAYdL63uw[/youtube]

Révolte – (Un coté Cloud Atlas cette chanson ^^) – Lyrics

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=yInNeF4PFLg[/youtube]

Après l’avoir contacté sur sa page Facebook Manu Militari a accepté de répondre à nos questions 🙂

Interview avec Manu Militari

  • Tout d’abord avant de commencer l’interview pourrais-tu te présenter pour les francophones qui ne te connaissent pas ?

« Je me considère comme un parolier avant d’être un rappeur, quoi que ça peut dépendre des chansons, et j essaie d’être le plus honnête possible dans mon approche artistique.
J’ai sorti 3 disques depuis 2006, je fais presque tout moi même et travail avec des amis pour ce qui est des studios et vidéoclips. »

  • Toi qui es depuis 15 ans dans le milieu, comment décrirais-tu l’évolution du rap (hip-hop) Canadien ainsi que de son public ?

« Le hip-hop au Québec n’a jamais vraiment existé ici comme il peut exister en France ou aux États-Unis.

Cela est dû à notre très petite population et à la très faible représentation, en dehors de Montréal et de la communauté Haïtienne par exemple qui aurait pu faire vivre cette culture puisque plusieurs d’entre eux l’ont connu très jeune.
Je ne penses pas non plus que le hip-hop aura un jour une grande place dans la culture québécoise.

Je dois spécifier que je ne me sens pas fidèle à la mentalité hip-hop, je ne crois pas que ça soit un défaut ou une qualité de l’être non plus, j’ai voulu étant plus jeune en faire parti, mais ce n est pas dans ma nature, je ne me sens pas à l’aise dans un mouvement ou dans les règles en général.

Je dois aussi dire que j’ai rencontré dans le hip-hop que des gens rêvant de devenir des stars, peu ou pas de personne vivant les valeurs prônées par ce mouvement. »

  • En dehors du milieu musical d’autres personnes t’inspirent ?

« J’ai été inspiré par des rencontres, des gens doués d une force et d’une détermination incroyable, ils m’ont inspiré à me battre dans la vie de tous les jours, sinon d’autres personnes m’ont inspiré des chansons aussi, j’aime écouter les gens, j’aime essayer de les aimer et de les comprendre. »

  • En mars 2013 nous avions relayé le documentaire « Dérive » – (https://4emesinge.com/derives-2013-par-99media/ ), avais tu suivis ces événements à l’époque ?
    Penses-tu qu’une solution politique soit encore possible aujourd’hui ?

« Je suis revenu du Maroc alors que la crise battait déjà son plein, j’étais donc déconnecté du mouvement dés le départ, je dois admettre que j’avais des réserves par rapport aux proportions que prenait le mouvement étudiant par rapport au problème qu il souhaitait résoudre.

Ma vision des choses est à l’échelle planétaire, les humains qui crèvent de faim ici ou ailleurs me préoccupent plus qu une légère hausse des tarifs pour l’université, surtout que l’université est réservé déjà à une élite intellectuelle et économique.

Bref j’aurais bien voulu embarquer mais ce ne fut pas le cas, pour ce qui est de la situation au Canada, je crois qu’une solution à nos problèmes passe par chacun d entre nous, bien sur que les politiques ne feront rien pour nous si nous ne faisons rien non plus. Quand je regardes ce qu’était le Canada il y a une trentaine d années il y a de quoi être nostalgique, mais je n’arrive pas à croire que la situation ne se renversera pas, du moins je l’espère… »

  • Comment s’informe Manu Militari ?

« Je surf sur internet, mais je trouve qu’il est difficile de dissocier le vrai du faux, les manipulations viennent de tous les cotés, j’essaie donc de multiplier mes sources et de lire entre les lignes afin de me faire une idée, mais l’idée ne devient jamais vérité absolu puisque tout est si flou. »

  • Aujourd’hui quelle message souhaiterais-tu faire passer, autant aux amateurs de rap qu’aux autres ?

« Tous les Humains se valent, tous ont la même importance et le même droit au respect quoi que par la nature de ce monde le respect se gagne, arrêtons de nous plaindre, de nous mentir à nous même et battons nous contre nous même premièrement pour faire avancer les choses. »

  • Et pour la suite ?

« Je travaille sur un prochain album, je reviens de Colombie, je suis inspiré 🙂 »

Même s’il est vrai que la flopée de références aux différents massacres passés ou actuels donne un côté « immuable » à notre situation, je trouve que Manu a le mérite de donner un côté vivant à toutes ces luttes,  ces textes profonds permettent aussi de ne pas oublier le passé ….  et pour cela nous te remercions et te souhaitons une excellente continuation, Peace 😉

Kxxx

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-nous

Ecrivez ici votre message.

En cours d’envoi

Le 4ème singe / CC-BY-SA 2012-2017

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account